Contactez-nous

Envoyer votre message

Logistique inverse

15/08/2019


La voie de l'économie circulaire implique une multitude de changement de la part des pouvoirs publics, des consommateurs et des entreprises. Pour ces dernières, il leur faut repenser leur logistique pour inclure de nouveaux acteurs et disposer d'une logistique "inverse".

 

Ce type de logistique existe déjà sous la forme du retour client. Mais dans l'économie circulaire, cela va beaucoup plus loin. Ces flux logistiques doivent permettre de récupérer les produits chez les consommateurs ou dans des points relais pour les réintroduire dans la boucle de recyclage.

 

La supplychain se complexifiant couplée à la logistique inverse, ces éléments donnent une place encore plus importante à la traçabilité des marchandises, des documents mais aussi des contenants, des interventions subies par les produits...

 

L’interopérabilité des données et la traçabilité des flux se révèlent nécessaires pour l'harmonisation et l'optimisation de ces nouveaux circuits logiques.

Pour approfondir la prospective sur le sujet, nous vous conseillons le rapport "Economie circulaire en 2040", écrit par INRS France : https://bit.ly/2NwZNq8

 

Voir aussi
Réussir la digitalisation de votre supply chain
21 novembre 2019
Notre métier depuis 30 ans cette année est d’aider les entreprises à digitaliser leurs échanges B2B avec leurs écosystèmes (fournisseurs, clients, transporteurs et logisticiens), avec des solutions de digitalisation multi-canal EDI, PDF intelligent, portails B2B collaboratifs, module de pilotage des flux et des relations partenaires
La facturation électronique du secteur public au Portugal
19 novembre 2019
Le Portugal s'est engagé depuis quelques années dans l'ère de la digitalisation du secteur public, avec notamment la déclaration en ligne de la TVA par les entreprises et la transmission des autorisations de transport avant l'expédition des marchandises, en 2014.
Comment fonctionne la plateforme SDI ?
13 novembre 2019
D’abord obligatoire dans la sphère public, la facturation électronique (e-invoicing) s’est étendue à la sphère BtoB depuis Janvier 2019. Les entreprises émettant des factures à destination de tiers doivent les soumettre à la plateforme SDI (Sistema di Interscambio).