Contactez-nous

Envoyer votre message

Communiquer efficacement son projet de facture électronique avec son écosystème

13/02/2020


La communication est l'une des clés pour la réussite d'un projet. C'est aussi le cas pour implémenter la facture électronique avec son écosystème : il faut communiquer efficacement avec son écosystème (clients, fournisseurs,...) afin de les faire adhérer.

 

Les enjeux pour vous et vos partenaires commerciaux

Avant toute chose, il est important d'expliquer clairement les raisons de lancer un tel projet. Pour cela, plusieurs arguments sont à aborder :

 

1. Changements économiques
Les échanges commerciaux sont de plus en plus nombreux, internationaux et complexes. Les tendances à la digitalisation s'accélèrent, touchant peu à peu tous les services d'une entreprise.

 

2. Nouveaux enjeux réglementaires
La facture électronique est déjà devenue obligatoire dans la sphère BtoG, à travers Chorus Pro pour la France, SDI pour l'Italie et se généralise via PEPPOL pour l'Union Européenne. La facturation électronique sera également obligatoire à l'horizon 2023/2025 pour la sphère BtoB. De plus, en cas de retard de paiement, des pénalités financières sont appliquées : la facture électronique améliore les délais de règlements et permet donc d'éviter ces pénalités.

 

3. Gains d'efficacité

La mise en place de la facture électronique génère une multitude d'avantages comme la réduction des coûts liés à la gestion des factures, l'automatisation de leur traitement ou encore l'amélioration des relations entre partenaires commerciaux.

 

L'entreprise initiatrice du projet doit être exigeante sur plusieurs aspects : informer son écosystème de la réglementation, proposer une solution conforme à la législation et mettre en place des modes d'échanges adéquates vis-à-vis des caractéristiques de ses clients, fournisseurs, etc.

 

Lever les freins potentiels des parties prenantes

Avant d'initier la communication, il convient de réfléchir aux interactions dans son écosystème et aux inquiétudes que ce projet peut soulever :
- pas de connaissance sur les problématiques liées à la facture électronique ;
- peur face au changement ;
- pas ou peu de budget ;
- pas d'interlocuteur en interne ;
- projet non-prioritaire.

 

Afin de lever ces questionnements, il convient d'expliquer :
1. les opportunités possibles pour chaque partenaire commercial
2. les solutions adaptées à son écosystème (retrouvez tous les détails dans l'article précédent)

 

Déterminer les cibles prioritaires

Pour mener à bien un tel projet, il est important de déterminer des cibles prioritaires à impliquer. Plusieurs critères peuvent être utilisés :
- type du partenaire : client ou fournisseur
- champ d'action : France, Europe, International
- secteur d'activité et volume d'échange
- type de documents échangés : factures, bon de commande, bon de livraison, avoirs...
- systèmes d'informations impactés par la facture électronique
- mode d'échange privilégié

 

Organiser sa communication interne avant l'externe

La première étape pour communiquer son projet est de nommer une personne en interne ou faire appel à un prestataire pour établir un planning prévisionnel :
- identifier les interlocuteurs avec qui communiquer
- créer un plan de communication (interne et externe)
- évaluer la charge
- sensibiliser les parties impliquées via des formations

 

La seconde étape consiste à créer le support de communication et l'argumentaire, adapté aux différents interlocuteurs (DAF, DSI...). Les points clés du support sont les suivants :
- les arguments pour la facture électronique
- le projet de l'entreprise
- les modes d'échanges à mettre en place
- les étapes et leurs deadlines
- l'interlocuteur privilégié pour toutes demandes d'informations

 

Annexe d'acception réciproque client - fournisseur

Pensez à rédiger une annexe d'acception réciproque client - fournisseur. En effet, celle-ci vise à expliquer les modes d'échanges acceptés et celui par défaut.

 

2 options sont possibles pour la partie tierce :
- option 1 : préciser le ou les modes d'échanges acceptés
- option 2 : choisir le mode d'échange par défaut

 

L'acceptation de l'annexe approuve d'avoir connaissance des réglementations en vigueur.

 

Suivre le déploiement de la facture électronique

Nous y sommes enfin ! L'implémentation de la facture électronique est lancée. Il convient de mettre en place un tableau de board pour suivre l'évolution du projet avec chaque partenaire commercial : suivi de la communication, des relances, des demandes, des différents tests, des mises en services, etc.)

 

 

Vous voilà enfin prêt pour commencer la digitalisation de vos échanges BtoB et plus particulièrement de vos factures avec votre écosystème. Voici la liste récapitulative de nos articles vous guidant pas à pas dans la mise en place de la facture électronique :
- Comment faire un état des lieux pour implémenter la facture électronique ?
- Comment choisir ses modes d'échanges de factures ?

Pilotez et contrôlez vos
échanges B2B avec efficacité

Réservez un call avec nos experts pour discuter de vos problématiques et de vos besoins.

Voir aussi
Chorus Pro : bilan 2019 et perspectives 2020
04 mars 2020
Depuis la loi de modernisation de l'économie (LME) du 4 août 2008, la facturation électronique a connu une forte croissance, obligeant l'Etat à accepter les factures dématérialisées transmises par ses fournisseurs à compter du 1er Janvier 2012. La plateforme Chorus Pro a ainsi vu le jour pour centraliser et faciliter les échanges de factures BtoG.
Modèle clearance : origine et impacts sur les entreprises
27 fvrier 2020
Né dans les années 2010 en Amérique Latine, le modèle clearance a été initialement imaginé afin de collecter de manière plus efficace la TVA des entreprises. Depuis, ce système a été progressivement adopté par une multitude de pays, dont certains pays de l'Union Européenne. Mais quels sont les impacts pour les entreprises ?
Créer rapidement sa procédure PAF (piste d'audit fiable)
18 fvrier 2020
Lorsque l'on décide de mettre en place un projet d'échange de factures électroniques, il existe 3 voies de communication différentes, respectant les principes fondamentaux de la facture électronique, dont la piste d'audit fiable (ou PAF).