Contactez-nous

Envoyer votre message

Comment faire un état des lieux pour implémenter la facture électronique ?

04/02/2020


Vos clients et/ou vos fournisseurs vous sollicitent pour implémenter la facture électronique ? Vous souhaitez dématérialiser, automatiser et sécuriser votre process de facture ? Si ces questions rythment votre quotidien, alors cet article est pour vous.

 

Démarrer un projet de facture électronique peut être un vrai parcours du combattant et demande une certaine préparation en amont. Pour vous simplifier cette mise en place, voici un guide vous expliquant pas à pas comment préparer et faciliter l'adoption de la facture électronique à votre écosystème.

 

Etape 1. Faire un état des lieux

Le point de départ pour implémenter la facture électronique est de réaliser un état des lieux. Grâce à lui, tous les aspects de votre écosystème (clients, fournisseurs, et partenaires) sera pris en compte, sans oublie.

 

Pour démarrer cette étape sereinement, il convient de se baser sur les documents déjà existants sur la réalisation des processus :
- qui fait quoi ?
- quels sont les contrôles assurant le bon déroulement des process ?
- quel est la nature de stockage des documents (physique/numérique) ?
- quels sont les points faibles ?

 

Tout d'abord, il faudra passer au peigne fin les processus de facturation de la chaîne commerciale et achats, de l'enregistrement des clients/fournisseurs jusqu'à l'archivage des factures et documents associés :
- quels sont les données requises ?
- quels sont les formats émis, reçus et acceptés pour chaque document échangé ?
- où sont archivés les factures, bon de commandes, etc ?

 

Chaîne commerciale Chaîne achats
 Enregistrement des clients : éléments déclencheurs, données requises et identification  Enregistrement des fournisseurs : éléments déclencheurs, données requises et identification
 Etablissement et envoi de devis : éléments déclencheurs, données fournies et format d'envoi, stockage  Acceptation des devis : format de réception des devis, format de l'acceptation, stockage
 Réception des commandes (ou contractualisation) : format des commandes reçues, acceptation des commandes, stockage  Envoi des commandes (ou contractualisation) : format des commandes émises, stockage
 Livraison des biens et/ou  services : bon de livraison, preuve de livraison, stockage  Accusé de réception des livraisons : éléments déclencheurs, format d'envoi, stockage
 Facturation : éléments déclencheurs de la facturation, données de facturation, formats d'émission des factures, stockage  Réception des factures : format de réception des factures, contrôles et délivrance du bon à payer, stockage
 Gestion des litiges : format de réception des litiges, émission d'avoir ou contestation du litige  Déclaration de litiges : format d'émission des litiges
 Gestion des paiements clients : réception, lettrage des paiements reçus  Gestion des paiements : éléments déclencheurs
 Archivage des factures clients et documents associés  Archivage des factures clients et documents associés

source : fiche "Etat des lieux pour mettre en place la facture électronique", FNFE-MPE

 

Toutes factures émises et reçues par voie électronique doivent êtres conservées pendant une valeur légale de 10 ans. Il ne faut donc pas oublier d'archiver les factures des années précédentes

 

Etape 2. Répertorier les outils et systèmes d'informations

Une fois cet état des lieux fait, il faudra cartographier les outils et systèmes d'informations de chaque processus en précisant :
- les outils et systèmes d'informations utilisés, s'ils sont internes/externes à l'entreprise et le pays de stockage des données (UE ou hors UE)
- les échanges de données entre les outils et systèmes d'informations
- la nature du lieu de stockage : physique (par exemple armoires) ou numérique (système d'information, système de gestion commerciale ou achats, GED)

 

Etape 3. Analyser la répartition des volumes échangés

Enfin, le dernier aspect à analyser est la typologie des acteurs de votre écosystème et les volumes échangés (en moyenne par an).


Exemple de typologie possible :
- secteur public/privé
- grande entreprise
- ETI
- PME/TPE
- Entrepreneur individuel

 

Pour segmenter plus précisément, il est possible d'enrichir avec le secteur d'activité et par types d'achats.

 

Exemple de définition des volumes associés :
- volume total échangé et répartition en % par typologie
- volume total des factures et répartition en % par typologie

 

Selon le volume de documents échangés avec vos clients et fournisseurs, des solutions sont plus adéquates que d'autres

Pilotez et contrôlez vos
échanges B2B avec efficacité

Réservez un call avec nos experts pour discuter de vos problématiques et de vos besoins.

Voir aussi
Order-X, une nouvelle norme de commandes électroniques accessible à tous ?
06 octobre 2020
Après le format de facture hybride nommé Factur-X pour la dématérialisation des factures, son équivalent pour la dématérialisation des commandes, Order-X fait son entrée.
10 termes clés liés à l'EDI
10 septembre 2020
Parce qu'il est important de parler le même langage dans le monde de l'EDI, nous vous avons préparé un nouveau glossaire de 10 termes couramment utilisés.
Chorus Pro : bilan 2019 et perspectives 2020
04 mars 2020
Depuis la loi de modernisation de l'économie (LME) du 4 août 2008, la facturation électronique a connu une forte croissance, obligeant l'Etat à accepter les factures dématérialisées transmises par ses fournisseurs à compter du 1er Janvier 2012. La plateforme Chorus Pro a ainsi vu le jour pour centraliser et faciliter les échanges de factures BtoG.